Blogue‎ > ‎

Introduction à la balance des blancs

publié le 21 sept. 2016 à 17:43 par France Mercier   [ mis à jour : 21 sept. 2016 à 19:13 ]

Introduction à la balance des blancs

 

Habituellement, la plupart des APN détectent seuls la couleur de l'éclairage et adoptent une balance des blancs adaptée, en particulier en extérieur. Il arrive dans certaines situations que l'appareil en mode automatique ne donne pas le bon rendu de la scène. Dans cette situation la plupart des boîtiers modernes offrent un menu pour ajuster soi-même la température de couleur désirée.

Exemple: réglé sur ensoleillé, réglé sur nuageux, réglé sur ombre, réglé sur tungstène, réglé sur flash, réglé sur choix de degré Kelvin, réglé sur manuel ou balance des blancs mesuré.

Il existe différents outils pour mesurer la balance de blancs, comme des petits disques que l'on visse au-devant de l'objectif ou des cartes et des disques blanc à 100% ou une carte grise à 18% que l'on place au même endroit que la scène où vous allez faire votre mise au point. Maintenant, il faut cadrer entièrement le disque blanc avec votre caméra et prendre la mesure des blancs. Je ne peux expliquer la procédure exacte pour chacune des marques existantes, vous trouverez l’information dans votre manuel d’opération. La balance des blancs est surtout importante si vous photographiez en JPG. Si vous photographiez en mode RAW, vous avez moins à vous soucier de la balance des blancs, il sera facile en post-traitement de la modifier. C'est presque inévitable d'avoir la mauvaise balance des blancs lorsqu'il y a plusieurs sources de lumière mélangées. Mais il est parfois intéressant d'avoir la mauvaise balance des blancs ça contribue à créer un atmosphère à la photographie. 



Comments